La colopathie fonctionnelle et les maladies inflammatoires de l’intestin

Plus je pratique la médecine fonctionnelle et plus je me rends compte de l’importance de l’intestin, un système organique majeur pour obtenir une santé optimale.

En médecine fonctionnelle, nous comprenons que la guérison du corps commence par la guérison de l’intestin.

Notre intestin et les tonnes de bactéries qui y résident régulent un bon nombre de fonctions, de la synthèse des vitamines, au contrôle de notre système immunitaire, de notre fonction cérébrale au système métabolique et gestion de notre poids.

La santé de notre microbiote est devenue une priorité absolue, soit des microorganismes 10 fois plus nombreux que toutes les cellules de notre corps !

Les causes ?

Notre vie moderne est délétère pour notre santé intestinale. Le régime occidental est appauvri en nutriments essentiels à nos bactéries intestinales.

Les produits chimiques, les aliments transformés, les toxines environnementales ne font qu’aggraver la situation et sont largement dommageables pour notre santé intestinale.

Des aliments ultra-transformés, riches en sucre raffinés, amidons, pauvres en fibres et prébiotiques. En outre, certains d’entre nous sommes également polymédiqués.

Comme un jardin intérieur, notre intestin est envahi de mauvaises herbes qui prennent le dessus.

Le stress chronique est une des principales raison de consultation : Les cas d’anxiété et de dépression sont en hausse de 25 % dans le monde en raison de la pandémie de COVID-19 – OMS Mars 2022.

Etat des lieux ?

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) font partie des priorités de santé publique en gastroentérologie du fait de leur prévalence en augmentation, de leur chronicité, de leur fort retentissement sur la qualité de vie des malades en ALD.

Au total, l’analyse estime qu’environ 5,1 millions de personnes ont été prises en charge en 2016 pour une pathologie digestive, dont 1 million pour pathologies chroniques, en augmentation de 8% par rapport à 2012 (soit 2% par an environ).

Pour les MICI, les estimations sont proches des estimations réalisées par la CNAM en 2015 qui retrouvait 212 700 individus avec une MICI en France.

[1]

NB : Plus de 20 millions d’américains souffrent de colopathie fonctionnelle ou troubles digestifs.

Des troubles responsables d’un bon nombre de pathologies :

  • Acné
  • Troubles de l’humeur
  • Maladie auto-immune
  • Troubles thyroïdiens
  • Problèmes de concentration, mémorisation
  • Dépression, anxiété
  • Et la plus part des maladies chroniques de civilisation

Maintenir cette santé intestinale n’est pas évidente et s’appuie sur un programme spécifique :

Programme 4 P :

  • Précis,
  • Prédictif,
  • Préventif et
  • Participatif

Une méthode théorisée par un biologiste américain, le Pr Leroy Hood. Selon ce chercheur :

« L’art médical nécessite une transformation vers une discipline proactive avec comme objectif ultime la santé globale de l’individu »

Les médecines traditionnelles (MTC, Naturopathie, Ayurvéda …) ne fonctionnent pas autrement. Le concept de ces thérapies se base sur le déséquilibre du terrain qui provoque la maladie.

Devenir acteur de sa santé fait partie de la médecine intégrative. Cela peut commencer par un apprentissage du bon questionnement mais la prise en charge ne consiste pas juste à donner un médicament pour un symptôme.

La médecine 4 R :

En médecine fonctionnelle, nous parlons de la médecine 4 R. « Repair, Replace, Regenerate and Reprogram »

  • Supprimer
  • Remplacer
  • Réinoculer
  • Réparer

La médecine du futur se dessine grâce à l’émergence de nouvelles approches thérapeutiques nécessitant des thérapeutes formés à ces nouvelles compétences.

NB : Contrairement à la croyance populaire, les symptômes ne sont pas toujours liés à l’endroit auquel ils sont associés !

Si vous souffrez d’acné, d’asthme ou de dépression, les causes profondes peuvent être localisées au niveau de votre tractus gastro-intestinal.

  1. Supprimer

Tout d’abord, le praticien vous aidera à identifier et supprimer les facteurs ou les intrus qui peuvent contribuer à vos symptômes : (SIBO, Candidose etc.)

Aliments, stress et autres agents pathogènes à travers une variété de tests, d’hygiène de vie, de traitements spécifiques et ciblés.

  1. Remplacer

Certains tests peuvent déterminer les facteurs qui doivent être améliorés : Exemple Digestion défectueuse (enzymes digestives, HCL)

  1. Réinoculer

La variété de votre microbiote intestinal est essentielle à une bonne santé :

Aliments fermentés, prébiotiques, FOS, fibre solubles, probiotiques

  1. Réparer

Réparer la muqueuse de votre intestin peut prendre du temps. En plus d’une alimentation saine, une variété d’aliments et de suppléments peuvent aider à réduire l’inflammation et à soutenir le renouvellement cellulaire de votre tube digestif, tels que :

  • Acides gras oméga 3
  • Glutamine
  • Zinc,
  • Vitamine D

Des études démontrent les effets des acides aminés sur la réduction de l’inflammation, le stress oxydatif et la mort cellulaire dans l’intestin en présence de MICI. Notamment la glycine, qui aurait une activité anti-inflammatoire et immuno-modulatrice. Elle régulerait négativement des molécules pro-inflammatoires (Cytokines)[2].

La gestion du stress

Elle devient une priorité de nos jours avec des thérapies ciblées tels que la mindfulness, la relaxation, l’hypnose : cette dernière ayant des effets bénéfiques sur les symptômes du SII (Syndrome intestin irritable), nombreuses études à l’appui.[3]

A qui s’adresse la méthode ?

Ma méthode se fonde sur une approche globale incluant différentes approches thérapeutiques complémentaires dans la prise en charge de mes patients, autrement qualifiée de médecine intégrative.

Patients souffrant de problèmes digestifs, intolérances, problèmes neuro-hormonaux, intoxications, inflammations peuvent bénéficier de cette méthode…

Les bilans d’investigation préventive

« Aujourd’hui, la médecine reste essentiellement orientée sur la maladie. Or, la maladie survient souvent comme la conséquence de dysfonctionnements, déficits et déséquilibres liés à l’âge, au régime alimentaire, au style de vie, à l’environnement… »[4].

Je m’appuie sur des outils permettant d’identifier ces déséquilibres dans le but de les corriger de façon précise et personnalisée. Ce sont des analyses indispensables à la Santé dans un cadre préventif ou curatif. Ces analyses sont toutefois non remboursées par la SS.

Afin de cibler la prise en charge, j’utilise notamment le bilan d’exploration du microbiote intestinal.

✔ évaluer son microbiote intestinal

✔ disposer d’outils et de conseils afin de l’optimiser et de soutenir son capital santé

« Inspiré par les milliers de publications impliquant le microbiote dans la santé et la genèse de la plupart des maladies, le Laboratoire( LIMS-mbnext) avec lequel je travaille a développé un outil innovant, pointu et performant permettant l’évaluation précise, quantitative et qualitative des bactéries intestinales : la Métagénomique ciblée ».

NB : La prise en charge consiste en :
  1. Consultation 1h15 d’évaluation – Alimentation/digestif/antécédents etc. Journal alimentaire, divers questionnaires à remplir et bilan préconisé.
  2. Résultats analyses (7 à 20 jours) – Consultation 45 minutes – compte rendu et préconisations thérapeutiques
  3. Consultation de 45 minutes → Retour d’expérience et réévaluation de l’état de santé.
NB : Ce processus de prise en charge est important mais pas obligatoire – Il peut être étalé sur le temps au cas par cas et selon le motif. L’assurance maladie ne couvre pas ces prestations. Certaines mutuelles peuvent prendre en charge la consultation initiale. Ces restrictions ne doivent pas être une barrière à votre prise en charge ; j’évalue chaque dossier en fonction de la situation du moment, du motif et des bilans préconisés. Merci
Laurence Fuhrmann – RDV Doctolib

NB : Les informations contenues dans cet article sont destinées à votre usage éducatif uniquement ; elles ne remplacent pas un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’autres professionnels de la santé qualifiés pour toute question que vous pourriez avoir concernant une condition médicale et avant d’entreprendre un régime, un supplément ou un autre programme de santé.

 [1] Etat des lieux de l’hépato-gastroentérologie en France – Rapport synthétique Mars 2020

[2] Yulan Liu, Wiuying Wang and Chien-An Andy Hu. Nutriments.2017 Sept. 9(9) :920. Therapeutic Potential Of Amino Acid in Inflammatory Bowel Disease.

[3] A N Webb, RH Kukuruzovic, A G Gatto-Smith, SM Sawyer. Hypnotherapy for treatment of irritable bowel syndrome. Review Cochrane Database Syst Rev. 2007 Oct 17 ;(4) :CD005110

[4] LIMS-mbnext.be